Force One, le groupe ivoirien à Paris se lance sur l’AfroTrap ! Qui sont-ils ? Focus

Force-One

Hello ! Le groupe FORCE ONE, vous connaissez ??

Baby Mary, Rosey ou encore Follow me go… Sont quelques-unes des chansons aux sonorités afrobeat du groupe ivoirien FORCE ONE, qui ont fait vibrer les nuits Abidjanaise (et moi par la même occasion) ! Ils viennent prendre Paris d’assaut, je vous explique comment !

C’est un groupe que j’aime beaucoup, on ne va pas se le cacher, j’ai rejoué leur titre Baby Mary tant de fois dans ma voiture que la chanson elle-même a fini par me demander des RTT…
Alors, lorsque j’ai ouïe dire que Force one était à Paris pour une tournée de spectacles mais également pour l’aboutissement de différents projets musicaux… Je n’ai pas résisté à l’envie de les rencontrer ! Oui oui, j’avais eu envie de les faire découvrir à ceux qui, en France ou ailleurs, ne les connaissent pas ou alors ont entendu leurs chansons sans les connaitre. Selon moi lorsque des artistes africains proposent des créations de qualité et créent un lien privilégié avec leur public, il est naturel de les plébisciter.

Force One et Miss Nicky

Force One et Miss Nicky

Force One en interview avec Miss Nicky

Force One en interview avec Miss Nicky

FORCE ONE, c’est qui ?
Ce sont deux amis d’enfance, Jean-Marie Konan dit JM et Sébastien Amani Koffi dit MAJOR vivant à l’époque, dans la commune de Bouaké située au centre de la Côte-d’Ivoire à environ 350 km de la capitale d’Abidjan. Ils se sont rencontrés en 1994 en fréquentant tous deux, les sounds systems et concours de rap organisés dans la ville de Bouaké.
Ils décident de s’unir et intègrent, à l’issue d’un casting, le groupe “Arc-En-Ciel” composé d’enfants chanteurs. Cette étape est un tremplin qui leur permet de créer officiellement leur duo, leur groupe, qu’ils nomment FORCE ONE en hommage/référence à la célèbre paire de basket qu’ils convoitaient tant à l’époque !

Les débuts du groupe Force One

Les débuts du groupe Force One

Ils évoluent plus tard vers le zouglou, genre musical populaire et revendicateur initié par la jeunesse étudiante d’Abidjan… Une direction artistique qui ne les éloignent pas tant que ça de la tonalité dénonciatrice du rap. Ils rencontrent alors, leur premier succès avec ce qui deviendra l’un des titres phares de la scène “zougloustique” des années 90, intitulé Salamandres (yé yé héé, elles vont nous tuer…Salamandres !) hum…hum… je m’égare 😀

Pochette du titre "Salamandres" Crédits : AbidjanZouglou

Pochette du single “Salamandres”
Crédits : AbidjanZouglou

Il s’en suit une période creuse, durant laquelle le groupe interrompt son ascension musicale dans le but de “se chercher” artistiquement en France. Cette parenthèse européenne durera 10 ans.

Vous les cernez un peu mieux à présent ? On continue 🙂

Curieuse comme j’aime l’être, je me suis demandé comment des chanteurs de Zouglou pouvaient changer aussi radicalement de style musical, en s’orientant vers l’AfroBeat ? ET ce n’est pas sans succès ! Les mecs “pètent les scores” à chaque sortie de titre !
Mais ? Comment ? Quelles sont leurs secrets ? Peut-être que ceux-ci sont jalousement gardés par leur producteur, connu sous le nom de “Gros Bedel” patron du label GB Prod et propriétaire d’une discothèque (le Forty Forty) en Abidjan, qui a tout intérêt à préserver le succès de ses artistes. C’est d’ailleurs ce dernier qui a proposé à JM et Major, ses amis d’antan, de rompre leur escale européenne afin de le rejoindre sur le label qu’il venait de créer dans la capitale ivoirienne…

Gros Bedel - Producteur du Groupe Force one

Gros Bedel – Producteur du Groupe Force one

Nos 3 acolytes étaient loin d’imaginer l’accueil triomphale que leur réserverait le public ivoirien et international après dix longues années d’inactivité artistique ! Ils reviennent sur scène avec des titres aux sonorités hip-hop, R&B mais particulièrement “Naija” :

  1. Number One (+de 620 000 vues YouTube)
  2. Rosey (+de 710 000 vues YouTube)
  3. Baby Mary (+de 470 000 vues YouTube)
  4. Sholey (+de 970 000 vues YouTube)
  5. Zango (+de 300 000 vues YouTube)
  6. Follow me go (+de 130 000 vues YouTube)
  7. Snapper (+de 220 000 vues YouTube)
  8. et le tout dernier Maloya, sorti fin juin

Ils atteignent presque le million de vues avec le titre Sholey, créent le buzz en sortant le morceau Snapper aux influences de l’AfroTrap; En changeant à nouveau de style musical avec ce single composé par DSK le beatMaker du jeune Artiste MHD.
Entre nous, je n’avais pas trop aimé le son Snapper hein… Je me suis dit à la première écoute “MAIS QU’EST-CE-QUE C’EST QU’CA ??” puis au bout de 100 écoutes en un week-end (Merci Trace Africa -_-‘ )… J’ai fini par m’y faire ! 😀

Ce changement de cap démontre leur éclectisme ainsi que leur polyvalence musicale; Le goût du risque leur permet de hisser le tout dernier titre MALOYA (AfroTrap) au 2ème rang Yacast – semaine 29- (classement officiel et hebdomadaires des meilleures diffusions musicales en clubs) devant David Ghetta et Keen-V (Bon… Keen-V heuu… bref :-p), ils récoltent plus de 24 000 vues en 10 jours sur YouTube.

Pour le coup, je préfère largement le titre Maloya, “Le son m’a contaminé, c’est doux !” 🙂 ⇓

Plus rien ne semblent arrêter les nouveaux boss de l’AfroTrap ivoirien, Force One vient en effet de boucler un featuring avec le rappeur franco-ivoirien Kaaris et prévoient encore d’autres collaborations à venir ! Pour couronner le tout, le groupe est actuellement nominé à la 1ère édition des Oscars de la musique ivoirienne ! La cérémonie aura lieu ce 30 juillet 2016 à Abidjan ! Les Force One sont en passe de suivre les traces prometteuses du groupe ivoirien Magic System, qui a su séduire le public français ! Ha ça…

Force One sur le tournage du clip "Sholey"

Force One sur le tournage du clip “Sholey”

Je vous propose d’en savoir un peu plus dans la vidéo de notre entretien !

PS : Ce ne sont pas les chanteurs du titre Snapper pour rien… Figurez-vous qu’ils sont arrivés à l’interview en snappant plus vite que leurs ombres… même Lucky-Luke dégaine moins vite son pistolet qu’eux ne dégaine leurs portables ! 😀

Allez on est O’kohy ! 😉

http___signatures.mylivesignature.com_54494_191_E2C488FF41CEA82103D22C05068DF0BD

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

T'en penses quoi ?

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Quelqu’un m’a laissé entendre que les membres de F1 faisaient partie du groups kidims.vrai ou faux?

    • Hello Marius, Je ne crois pas, à ma connaissance le seul groupe qu’ils avaient intégré à l’époque, c’était “Arc en ciel” mais il était encore adolescents. Depuis, ils sont 2 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *