Fred Ebami a été l’invité star chez Black Fahrenheit !

Fred Ebami ! Ebami Fred !

Le seul et unique Fred Ebami, artiste Graphiste Pop Art, d’origine Africaine et mondialement reconnu, a été l’invité spécial de l’afterwork Black Fahrenheit… et j’y étais les kokos… 🙂

Vous avez sûrement vu passer sur les réseaux sociaux quelques unes de ses créations full de couleurs, déjantés et surtout porteuses d’un message, une morale voir un engagement personnel sur les maux de la société, qui en découlent ! Vous avez sûrement vu passer la fameuse représentation de Kanye West portant une toque façon Mobutu avec l’inscription “Yes we KanYe”… à moins que vous n’ayez été en grève “facebookale” depuis un an… vous n’avez pas pu rater la patte Fred EBAMI ! (Oui je me dois d’écrire son nom en majuscule parce que le Monsieur n’est pas minuscule ho…)

D’abord… Qui est cet artiste POP ART qu’on voit partout partout ?

Fred Ebami portrait

Fred Ebami. Vrai garçon Bassa (Groupe ethnique du Cameroun)

À l’état Civil, il se nomme Frédéric Ebami, né le 17 juillet 1976 à Villeneuve-la-Garenne (Région Parisienne).
Étant enfant, il dessine beaucoup et développe un goût prononcé pour l’art notamment. Il a eu un déclic après avoir vu pour la première fois dans le métro, une photo prise par Oliviero Toscani, le célèbre et controversé photographe des publicités de Benetton qu’on se plaît tant à détester avec amour 🙂
Justement, le jeune Ebami aime la dichotomie des réactions vives que peut susciter une œuvre d’art, il décide d’en faire sa passion mais pas encore son métier à cette époque.

Fred-Ebami-Centreafrique

Ici, Fred Ebami dénonce les tueries qui avaient lieu pendant la guerre civile en Centrafrique

Difficile d’intégrer l’école des Beaux-Arts, faute de tunes, de Do, de lové… d’argent… Il finit par aller se chercher aux USA puis à Londres.
Il y trouve un job de barman dans un bar branchouille, il y emportait avec lui son carnet de croquis pour dessiner entre deux verres sûrement…
SOUDAIN 😅  Un jour le DJ du bar tombe sur son carnet de croquis, et de par son réseau, réussit à mettre le jeune Fred en contact avec le Directeur de l’université d’Oxford en vu d’une intégration au cursus d’ infographie; Mais en regardant les réalisations de Fred, le directeur l’a dispensé des épreuves d’entrée et l’a directement inscrit dans son établissement.
J’imagine la scène :

Fred – Bonjour, je souhaite passer le concours d’entrée à votre école
Dirlo – Ok, montres moi ton carnet.
Fred – Voilà M’sieur
Dirlo – Nannn pétit tu es trop fort tchiaa ! épreuves ? épreuves c’est quoi ? Naaan pétit va, prend ton crayon et marche ! 😂

Bref, Ebami étudie son art, maîtrise déjà les logiciels d’infographies et affûte sa patte.
On reconnaît ses œuvres à leurs couleurs vives, aux détournements de certains logos/slogans populaires dans un but satirique ou humoristique…
Les lignes de dessins font pensées aux BD Comics …

Fred Ebami

Quand Fred Ebami pense à Donald Trump…
Crédits : Fred Ebami

 

Fred Ebami

Quand Fred dénonce l’appropriation de la mode africaine par certaines marques non africaines…
Crédits : Fred Ebami

Ma première rencontre avec lui, a eu lieu lors de la dédicace du guide “Afrique à Paris” de Jacqueline Ngo Mpii auquel il a participé.
Il m’expliquait qu’il était quelqu’un de simple qui n’aimait pas se faire remarquer et qu’il se plaisait à faire ses créas tranquillou dans son petit coin.
Il m’explique également que son fidèle ami, le slameur Capitaine Alexandre, l’a poussé à exposer ses œuvres en lui organisant une exposition surprise. C’est grâce à lui qu’il a commencé à comprendre l’effet que ses réalisations avaient sur le public. Tout a commencé à ce moment.

Fred-Ebami-Capitaine-Alexandre

Capitaine Alexandre : Celui de droite qui à l’air de se dire “hum… intéressant mon cher Ebami”

Fred a ensuite enchaîné les expositions en Angleterre, à Dakar, Afrique du Sud, Nike Store sur les Champs-Élysées 😎 .  Il a été intégré dans le fameux annuaire des Élites noires de France “Le Gotha Noir” 2015, au milieu de chercheurs et d’autres profils de haut vol ! C’est le même principe que le “Who’s who” si vous connaissez…
L’artiste lui même est dépassé par cette ascension digne d’un ascenseur Koné.

Fred Ebami est aujourd’hui un artiste reconnut dont les œuvres sont exposées à l’Espace Seven – Galerie Alexandre De vos à Saint-Germain dès Près (Région Parisienne) … s’il vous plaît😎

EBAMI chez Black Fahrenheit !

C’était vendredi 7 avril, Fred Ebami était à l’affiche de la thématique “Cameroun” proposé par l’agence de conseil évènementiel Black Fahrenheit ou “BF” pour les initiés ! Cette agence propose, depuis quelques années, un afterwork ciblé clientèle afro, qui se tient au Makassar Lounge au sein du fameux hôtel de prestige “Hôtel Renaissance” Paris Wagram.

Makassar Lounge

Un aperçu du Makassar ounge
Crédits : Hôtel Renaissance Arc de Triomphe

L’afterwork “L’air du temps” a pour concept de permettre aux clients de pouvoir se créer/développer un réseau professionnel, s’informer tout en passant un bon moment de détente. J’aurai l’occasion de présenter le concept dans sa globalité dans un prochain article.
Pour la thématique “Cameroun”, l’équipe Black Fahrenheit a mit à l’honneur notre King du Pop art du moment. Ses œuvres défilaient sur plusieurs écran du chic lounge de l’hôtel Renaissance.

Il y avait du beau monde, quelques personnalités de la diaspora issues du monde la presse, du mannequinat, des entrepreneurs, quelques diplomates et nous quoi ! 🙂
Ebami est arrivé vers 22h sur la pointe des pieds (il n’aime pas le bruit hein). Il a humblement salué les quelques têtes qu’ils connaissait, en attendant de monter sur scène pour ZE INTERVIEW OF ZE NIGHT !

Freddy Mulumba, un des Co-fondateurs du concept a mené cet entretien en invitant Fred à présenter son univers et sa personne (Fred, Freddy… ils ont fait exprès ou quoi ?).
Notre artiste prend la parole avec cette petite timidité qui le rend si sympatoche. Il explique un peu son parcours etc…

Fred Ebami en plein interview avec Freddy Mulumba

Fred Ebami en plein interview avec Freddy Mulumba

Puis Freddy Mulumba rappelle les origines Camers de notre ami Fred et l’interroge sur l’influence que son pays d’origine, le CAMEROUN donc, peut avoir sur son art. Réponse de l’intéressé :

Fred Ebami : “Ce que je fais est puisé de tout ce que je connais de l’Afrique et particulièrement du Cameroun. Je me sens très honoré quand des artistes du Cameroun comme Maurice Mboa, débutants ou pas, me sollicitent pour des conseils etc.Bah je suis content de passer ce témoin que d’autres m’ont donné à mes débuts. Pour moi c’est important ce partage“.

Lorsqu’est évoqué sa fameuse réalisation de Kanye West, représenté en président africain avec un slogan électoral à la Obama, qui a fait un gros buzz sur le net, Fred explique en riant :
C’est une histoire de fou parce que je l’ai créé sans penser que ça aurait un tel impact. C’était à un moment où Kanye West faisait beaucoup parler de lui dans ses concerts etc. Et voilà, un jour j’ai voulu le représenter et je me suis inspiré de Mobutu parce que les deux ont un égo surdimensionné ! Quand j’ai publié l’image, ça a fait le buzz et j’ai un ami qui m’appelle un jour et il me dit “t’es un sorcier toi !” je lui dis, comment ça j’suis sorcier ? et il me répond que Kanye West venait d’annoncer qu’il se présentait à l’élection présidentielle des États-Unis !

Vous voyez un peu l’influence de Fred ? 😋

Fred a fini son épreuve orale avec toute la générosité qui l’anime. Il a invité quiconque souhaitant lui parler à ne pas hésiter à venir le voir au cours de la soirée. Il est comme ça Ebami… simple, accessible et généreux.

Il exposera au mois de mai au Strokar de Bruxelles, évènement street art, qui se tiendra du 17 au 26 mai prochain

Affiche annonçant le Strokar

Affiche annonçant le Strokar
Crédits : Fred Ebami

.

Site internet : www.fred-ebami.com

Page Facebook : Here

Page Instagram : @fredebami

Allé, on est O’kohy ! 😉

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *