NosAwards : Et si on organisait des awards qui nous ressemblent ?

Les Kokos, je dois vous parler d’un projet prometteur : #NosAwards !

PPT_NosAwards

Nosawards                                                                                                                                                                                                       Crédit : Grégory Labranche

Il y a des projets comme #NOSAWARDS qui réussissent à retenir mon attention par leur sérieux, leur détermination et leurs objectifs d’intérêts généraux !

Je vous parle ici, de l’organisation d’une cérémonie de récompense musicale Afro-Urbaine, organisée par un collectif ayant l’envie de bien faire en imposant un respect. Je me suis faufilée à la 1ère réunion…

Réunion #Nosawards

Samedi 7 avril 2018 : 1ère réunion #NosAwards, Paris                                                                                    Crédit : Grégory Labranche

NOSAWARDS

Je pense que tout est dit dans ce titre par le biais de cet adjectif très possessif « NOS ».
L’idée, en effet, est de se réattribuer la valorisation de NOS artistes trop souvent négligés, sous-estimés, voire même ignorés lors de Cérémonies de récompenses « grands public », tels que les Victoires de la Musique ou encore les NRJ music awards pour ne citer qu’eux…

Par « Nos artistes », je fais écho à ces personnalités adulées et respectées par une grande majorité du public; Ce public qui ne s’estime pas représenté, dont les goûts musicaux sont méprisés par des décideurs condescendants à l’égard de la musique dite populaire, urbaine …. si je rajoute africaine… Alors là, les carottes sont cuites et le gigot cuit à point !

 

L’élément déclencheur

Rappelez-vous du tollé suscité par les nominations « Musiques Urbaines » des Victoires de la musique en février 2017.
Bon, comme tout tableau de nominations, on a droit aux réactions des contents, des mécontents, des râleurs, des vanneurs et j’en passe ! L’expression est libre mais agréable quand elle est juste et fondée. Peu de gens, autour de moi et dans le monde virtuel de Facebook, ont pu rester de marbre face aux nominés présentés dans cette catégorie : Big Flo et Oli, LOMEPAL et Orelsan.

vdm_musiques-urbaines

Il ne s’agit pas ici de rabaisser la valeur artistique de ces artistes mais plutôt de critiquer le miroir déformant censé refléter le choix des artistes adoubés par le public !
WHERE IS BOOBA et son album « Trône » certifié disque de platine à peine 2 semaines après sa sortie, avec plus de 100 000 exemplaires vendus (streaming, téléchargement et ventes physiques confondues) ?
WHERE ARE NISKA, DAMSO, DADJU, AYA NAKAMURA…? Ces artistes qui ont tous reçu un bel accueil du public à la sortie de leur projet respectif que ce soit en termes de ventes ou de passages radios, etc.

Top Album 2017

Bon nombre d’amateurs de rap, R&B, musiques nord-africaines et subsaharienne ne s’y retrouve pas , les artistes qu’ils écoutent à longueur de journées via les radios et chaînes Tv spécialisées sont aux abonnés absents.

Les dernières nominations « musiques urbaines » ont engendrés tant de critiques qu’à un moment, le fameux Slogan  FOR US BY US (Pour nous, par nous) harangués aux partisans du respect de la représentation des communautés, devait être pris au pied de la lettre afin de passer des paroles aux actes.

C’est à ce moment-là que le hashtag #NOSAWARDS a vu le jour, à la maternité des projets révolutionnaires.

PREMIÈRE RÉUNION : Le 7 avril 2018 à Paris

De part mes activités de blogueuse culturelle,  je suis amenée à côtoyer beaucoup d’artistes africains de tous bords, je suis confrontée à leurs réalités, leurs besoins et SURTOUT admirative et sensibilisée à l’expression de leurs talents.
NOS ARTISTES ont du talent, ils sont créatifs, adulés, respectés voire même idolâtrés ! Vous seriez surpris de voir ce que certains fans sont capable de faire pour eux, de voir le nombre de fans qu’un artiste africain, urbain, afro-urbain, ou si tu veux afro-pop-urbain est capable de rassembler !
Alors une forte déception m’habite lorsque je constate le peu d’hommage qui leur est rendu.

Miss-Nicky_NosAWARDS

D’ailleurs… Me voilà assistant à cette réunion, portant une boucle d’oreille fait main par Dielle et sa marque Nübya ! 😉 #SoutenonsNosCreations                                                                                                                                                                                                    Crédit : Grégory Labranche

C’est ainsi que j’ai répondu présente à cette réunion d’information pour NOSAWARDS qui s’est tenue le 7 avril dernier, dans le 11ème arrondissement de Paris, suite à l’annonce publiée sur Facebook par Moussa Wagué, PDG d’une maison de disque et à l’évidence exaspéré par cette situation.

Fatou Koita                                                                                                                                                                                               Crédit : Grégory Labranche

Boubacar Keita, Didier Cage, Fatou Djiré                                                                                                                                    Crédit : Grégory Labranche

De ce que j’ai compris à mon arrivée : L’objectif de cette réunion était d’évaluer la faisabilité de l’organisation d’une cérémonie qui rétablirait les honneurs bafoués et refusés à NOS artistes.
D’établir les besoins nécessaires à sa réalisation et SURTOUT fédérer tous les acteurs motivés par l’établissement d’un projet tel que NOSAWARDS !

Nosawards-invitation

NOSAWARDS : L’ordre du jour de la réunion                                                                                                                                                       Crédit : Grégory Labranche

 

La réunion était mixte en ces temps de parité, métissée et inter-générationnelles. Des participants professionnels de l’industrie musicale, des profils axés sur la communication et médias, des entrepreneurs, avocats, managers d’artistes voire même des étudiants désireux de participer à cette aventure.

Mohamed Dembélé -NosAwards

Mohamed Dembélé – Manager d’artistes Maliens, il parait qu’il est très connu au Mali… j’dis ça, j’dis rien  🙂                                                                                     Crédit : Grégory Labranche

Il va de soi que certains étaient sceptiques, d’autre ultra déters, d’autres sur un mode « observation », pour ma part c’était un peu des 3 parce que je demandais comment réussir à mettre sur pied un événement aussi gargantuesque que celui-ci ? Comment réussir là où d’autres ont échoués ?

Je nourrissais, cependant, l’espoir d’entendre de bonnes réponses lors de cette réunion.

#NOSAWARDS

Élisa – Fondatrice de Malayka Agency, structure de conseil artistique (mode et Events)                                                                                       Crédit : Grégory Labranche

 

 

NOSAWARDS

Ténin Traoré et Nangalé Dramé                                                                                                                                                                                   Crédit : Grégory Labranche

Une réunion bien organisée par le suivi d’un ordre du jour traitant de points comme :

  • Cadrage du projet (Portée géographique, choix des catégories, estimation d’une date…)
  • l’Identification des besoins (Techniques, juridiques, logistiques, médiatiques…)
  • et plus encore…
Ce que j’ai pu entendre… 

Tous étaient unanimes : Il est temps d’arrêter de se plaindre et enfin agir !
Ce n’est pas un exercice aisé, que de se rendre dans une réunion où l’on ne connaît personne (ou presque) et ne pas vraiment savoir ce qui va s’y dire… Malgré ça, les participants affamés d’actions n’ont pas été avares en arguments, propositions, idées qui animaient les débats ! L’hémicycle à côté… c’est de la gnognotte !

#NOSAWARDS

Nawal Benzaouia                                                                                           Crédit : Grégory Labranche

 

#NOSAWARDS

Cyril d’ADN MUSIC et Safy                                                                                                                                                                      Crédit : Grégory Labranche

  • J’entendais qu’il était temps d’arrêter de voir petit lorsqu’il s’agissait de projets portés par des afro-descendants ou personnes issues de banlieues,
  • Qu’il était temps de rendre le respect mérité par nos artistes africains/afro-descendants sans diviser « Les noirs et les arabes », toute l’Afrique devait s’y retrouver, la caraïbe également etc…
  • Qu’il fallait constituer des groupes de travail, communiquer, choisir des partenaires/mécènes ciblés, impliquer les artistes eux-mêmes pour un lobby efficace,
  • Convaincre les professionnels de l’industrie de la nécessité de travailler ensemble, des animateurs qui ne feront pas dans la caricature comme cela a déjà été le cas,
  • Fournir un show digne des BET,
  • Viser le qualitatif avec une grande salle de spectacle comme l’Olympia, le Zénith etc…etc… (Fallait venir à la réunion, je n’vais pas tout écrire hé ho 🙂  )
NOSAWARDS

Maka Traoré – DJ                                                                                                                                                                            Crédit : Grégory Labranche

 

 

Plus nous abordions les points à l’ordre du jour, plus je me rendais compte de la montagne de travail et donc de compétences que ce projet nécessitait. D’ailleurs, il a été évoqué que la participation de toute personne issue des médias, de la musique, des artistes eux-mêmes serait l’une des meilleures ressources nécessaires à la réussite du projet NOSAWARDS.

#NOSAWARDS

Boubacar Keita, manager d’artiste venu directement de Belgique pour l’occasion                                       Crédit : Grégory Labranche

J’ai beaucoup aimé cette idée de fédérer du monde autour de #NOSAWARDS, j’ai été galvanisée par l’énergie transmise parce que, vraiment… Tout le monde a apporté ses idées et compétences… MAaAais… je dois quand même avouer que ça impressionne beaucoup, je me suis dis « Ok, c’est bien beau mais…Y’a vraiment du taf…! Est-ce qu’on va y arriver ? Est-ce qu’on va nous mettre des bâtons dans les roues ? Et l’argent ? Et l’argent ? Et l’argent  » lol Hé ouais, c’est le nerf d’la guerre mon bichon !

POUR FINIR :

En fin de réunion, des groupes de travail ont été constitués afin de mener certaines missions avant la prochaine réunion qui je l’espère, comptera de nouvelles têtes… motivées !

Je dois dire que je suis assez satisfaite de tout ce qui a pu se dire lors de cette réunion… Parce qu’il EST L’HEURE ! J’espère que bon nombre de partisans du FOR US BY US rejoindront cette aventure.
Il est temps de travailler ensemble dans un but commun sinon subissons en silence, sans déranger le fil d’actualités d’autrui sur Facebook (vraiment hein… 😉 ).
Il est temps qu’on arrête de travailler en « vase clos » et voir « micro », qu’on arrête de se regarder en chien de faïence parce que dans le même temps, le « système établie » ne nous REGARDE MÊME PAS !

La génération consciente est en marche vers l’histoire qu’elle racontera elle-même.

#NOSAWARDS

J’ai l’air de dire un truc TELLEMENT passionnant sur cette photo dis donc ! lol                                           Crédit : Grégory Labranche

Les choses commencent à bouger, notamment dans le rap, lorsque Juliette Fievet (Journaliste) décide, avec l’aide de son équipe de monter une émission POUR LE RAP et sa fanBase longtemps négligée. Son concept a d’ailleurs été copié par la suite dans l’émission « Le Club » lancé par Arté et Mouv… Ça montre au moins que l’idée est bonne et qu’il y’a un besoin de représentation à assouvir, même s’il est dommage de concurrencer un tel projet plutôt que d’en faire un seul à la fois grand, efficace et bien mené.

J’espère que le mouvement #Nosawards ne subira pas le même sort… #Flemme

Il est temps d’avoir une cérémonie POUR NOUS, il est temps de nous décerner NOSAWARDS.

Ps : Entre la réunion et cet instant où je vous écris, les démarches, réunions préparatoires ont déjà débutés et j’ai ouïe dire que certains artistes avaient exprimés un intérêt pour le projet…

Allons seulement…

Pour en savoir/espionner/commérer plus sur le projet :

Facebook

Où alors… envoyez moi un commentaire, un mail via okohydiaspo@gmail.com

Allez, On est O’kohy ! 😉

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *